J+2 : Sushi’s mania

Irashaimasse ! Nous voilà arrivés à Tokyo ! Après une première nuit pour rattraper les 8 heures de décalage, nous sommes réveillés par un petit curieux : un tanuki. Mélange entre un raton laveur et un chien, porte bonheur au Japon. On se douche, on s’habille et go, on part à l’aventure et à la découverte de la capitale nippone !

Notre réveil matin !

Premier petit déjeuner à base de viennoiseries japonaises ! Mika te dirait « J’adooooore », pour ma part je ne suis pas encore convaincue mais ça viendra très certainement !

Ce matin, pas de train ! On prend nos petites papattes et on part de Meguro jusqu’à Ropongi (5,4km). Le soleil est au rendez-vous, il ne fait ni trop chaud ni trop froid ! Un temps parfait 🙂 Un petit arrêt au Konbini (petit supermarché ouvert 24/7) pour se ravitailler et essayer des boissons très étranges (Fanta à la banane !).
Là, on retrouve à ami à Mika, Enzo, installé depuis 2 mois au Japon pour le boulot.

Direction le Ginza300 bar pour prendre un verre ou deux 🙂 Il y a un grand choix de cocktails à seulement 300 Yen (d’où le nom) soit 2.37 euros (ça donne envie de picoler hein !).

Go pour Shinjuku, un quartier ultra dynamique de Tokyo ! On flâne au milieu des grands gratte-ciels illuminés de publicités et de clips de J-pop. On demande des conseils pour le forfait téléphone et on décide d’aller manger nos premiers sushis (oooooh ouiiiiiiiiiiii).

« Moi, j’adore le cheval » – Mikaël

Un petit restaurant où tous les cuisiniers vous crient Irashaimasse en entrant ! Bienvenue ! Ah le Japon….. Il s’agit plus précisément d’un Kaitenzushi. Autrement dit, un restaurant avec un tapis roulant où défilent les plus beaux et les plus délicieux sushis ! Y compris ceux aux testicules de poisson et à la viande de cheval crue ! Vraiment pas mauvais 🙂 Avis aux plus courageux !

Une fois bien rassasiés, nous nous dirigeons vers le Don Quijote ! Un immense magasin de plusieurs étages où tu peux trouver absolument tout et n’importe quoi : produits de beauté, fringues, nourriture, produits informatiques ainsi que des sextoys…. Oui, oui, tu as bien lu ! Les japonais n’ont pas vraiment de gêne avec ces petits objets :p

Avant de rentrer à la sharehouse, un petit tour dans un Game Center et une partie de Mario kart et de Taiko no Tatsujin….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close