Les logements

Notre parcours logement après 10 mois de voyage.

Étape 1 : Tokyo
Après plus de 11 heures de vol, nous voilà enfin arrivés à Tokyo. Direction le quartier de Meguro pour rejoindre la sharehouse que nous avions réservée via le site Airbnb. Nous nous attendions à retrouver sur place un certain Motoki. Après avoir sonné pendant plusieurs minutes sans réponse, nous décidons d’entrer dans la maison. Nous nous retrouvons face à une jeune femme tout à fait charmante ignorant complètement notre venue et nous annonçant l’absence du dit Motoki. Nous lui montrons notre réservation et lui précisons que nous avons choisi la chambre tatami. Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre qu’il s’agissait de sa chambre (un énorme bazar) et qu’elle n’était pas très décidée à retirer ses affaires. Après quelques longues minutes d’attente dans un salon glacial, le fameux Motoki est enfin arrivé. S’excusant platement de son retard, il nous propose d’aller nous promener afin de lui laisser le temps de préparer notre chambre ainsi que de faire le ménage. Après un long voyage comme celui-ci, nous n’avions qu’une hâte, dormir et se doucher. 20h, retour à la sharehouse. Notre chambre est enfin prête, nous allons enfin pouvoir nous détendre. Du moins, c’est que nous pensions avant de remarquer que nos futons n’étaient en fait que de simples couettes posées à même le tatami. Épuisés, nous tombons tout de même très rapidement dans les bras de Morphée. Nous avions réservé cette chambre pour 15 jours. Nous y sommes restés malgré la déception, le bruit, la saleté et le froid. En effet, en pleine période de Hanami, tous les hôtels étaient complets ou hors de prix. Nous attendions notre départ pour Osaka avec impatience.

Ps : le lien de la sharehouse n’existe plus sur le site. Étonnant non ?

Étape 2 : Osaka
Adieu Airbnb et bonjour Homestay. Pour la suite de notre voyage nous décidons de loger directement chez l’habitant afin de s’intégrer davantage dans la société nippone. Nous nous tournons donc vers le site Homestay, découvert par hasard sur le net, qui propose des chambres chez l’habitant.

– Premier arrêt chez Lawrence, un australien installé depuis plus de vingt ans à Osaka. Professeur d’anglais et propriétaire d’un bar, il aime nous faire découvrir sa ville qu’il aime tant. Les deux semaines que nous avons passées chez lui ont été parfaites du début jusqu’à la fin. Si vous cherchez un logement dans le quartier de Daikokucho, n’hésitez et réservez votre chambre !

– Deuxième arrêt, direction le quartier de Juso chez Hisa et Kohei, deux jeunes salarymen. Une grande maison calme où le bien être est maître mot. Nos deux hôtes ayant été très discrets, nous ne les avons que très peu vus. Ils étaient toutefois joignables 24/7 et disponibles à tout moment de la journée. Tout comme chez Lawrence, nous avions choisi une chambre tatami et n’avons absolument pas été déçus. Propre et confortable, cela a été un véritable plaisir de loger dans leur maison. Si vous êtes de nature discrète et réservée, nous vous conseillons à 100% cette location.

– Troisième et dernier arrêt : Tengachaya. Très certainement la plus belle expérience que nous ayons eu durant tout notre voyage. Ana et Craig nous ont accueilli dans leur sublime maison, avec toute la gentillesse et l’amour qui les caractérisent. 35 jours de pur bonheur, de soirées à rire, à chanter, à échanger, à cuisiner dans une ambiance quasi familiale. C’est le cœur lourd que nous avons quitté notre nouveau chez-nous. Nous ne pouvons vous recommander de meilleur endroit que celui-ci !

Étape 3 : Kyoto
Direction l’ancienne capitale nippone, Kyoto. Après notre incroyable expérience à Osaka, nous souhaitions continuer nos réservations via le site Homestay. Cependant, n’ayant rien trouvé d’intéressant, nous nous sommes tournés vers Booking.

– Premier hôtel : Kyoto Machiya Ryokan Cinq. Nous voulions expérimenter une nuit dans une auberge traditionnelle japonaise que l’on appelle Ryokan. Celle-ci était toutefois modernisée, puisque nous avions choisi une chambre avec lit et non futons. Un bar/restaurant été présent au rez-de-chaussée. Propre et calme, nous recommandons vivement ce lieu si vous souhaitez loger au centre de Kyoto.

– Deuxième hôtel : M’s Inn Omiya Kuromon. Très bien situé, cet hôtel tout neuf propose de petites chambres confortables à un prix tout de même un peu élevé. Nous n’avons eu aucun problème si ce n’est l’alarme incendie qui s’est déclenchée à plusieurs reprises. Le personnel ne parlant pas un mot d’anglais, certains clients ont paniqué mais fort heureusement ce n’était qu’un soucis de connexion.

Étape 4 : Kobe
Oui, nous avons tenté le love hôtel. Rassurez-vous, celui n’a de glauque que son nom. Initialement conçus pour les couples adultérins, les love hôtels se sont ouverts à une clientèle plus internationale afin de combler leur manque à gagner. Moins cher qu’un hôtel classique, vous pourrez profiter d’une chambre gigantesque ainsi que d’une salle de bain digne des plus beaux palaces (jacuzzi, douche à l’italienne etc.). Bien entendu, vous aurez accès à des services en rapport avec le lieu… Films, accessoires, costumes, tout est fait pour pimenter vos nuits si vous le souhaitez. Les chambres ont très souvent un style rococo mais sont d’un confort irréprochable. Petite particularité, elles sont rarement dotées de fenêtres mais avec un peu de chance vous aurez accès à une petite lucarne. Attention, les love hôtels sont fumeurs, si vous êtes sensibles à l’odeur ainsi qu’à la fumée, passez votre chemin. Pour une expérience à prendre à la rigolade, nous vous conseillons le OYO 44570 Hotel Please Kobe.

Étape 5 : Busan
Nous quittons le Japon pour deux semaines afin de nous rendre en Corée.
Premier arrêt Busan et la K-Guesthouse Premium Busan 1. Très bon rapport qualité/prix mais ne vous attendez pas à des miracles. Les chambres sont minuscules et vieillottes, les salles de bain peu pratiques, le petit déjeuner passable. Situé juste à côté de la gare, il vous permettra de rejoindre très facilement le centre ville.

Étape 6 : Séoul
Après 2 heures de train, nous voilà dans la capitale coréenne. Nous avons séjourné à la 24 Guesthouse Jongno Tower. Une toute petite Guesthouse située au fond d’une impasse, tenue par un patron tout à fait charmant, toujours prêt à vous aider. Notre chambre était, certes, petite mais elle était fonctionnelle et propre. Seul point négatif, le bruit des bars situés en contrebas de la rue.

Étape 7 : Naha
Direction le paradis sur terre, Okinawa et plus précisement la ville de Naha. Pour notre première nuit sur l’île japonaise aux faux airs d’Hawaï, nous avions réservé l’Hotel Lantana Naha Kokusai-Dori. Rien de particulier à vous préciser, puisque notre nuit s’est parfaitement déroulée. L’hôtel est neuf et les services y sont impeccables. Nous vous le recommandons sans hésitation.

Étape 8 : Onna
Nous nous éloignons de la grande ville pour nous rendre dans le nord de l’île, à Onna. A 1h30 de bus de Naha, venez découvrir le coin des surfeurs ! Perché tout en haut d’une colline, le No’s Arrow vous accueillera dans une ambiance très décontractée en bordure de jungle. Composé de deux petits bungalow, c’est avant tout un bar, repère des plongeurs de l’île. Très propre, vous aurez souvent la visite de petits compagnons : des geckos. Gros point négatif, l’hôtel est quasiment inaccessible à pied, il vous faudra une voiture ou faire du stop.

Étape 9 : Zamami
Nous prenons le bateau pour nous diriger sur l’île de Robinson Crusoé : Zamami. Une toute petite île, gardienne d’une faune et d’une flore incroyable où les hôtels sont très peu nombreux et où vous ne trouverez qu’une supérette. L’hôtel Okinawa Resort qui nous a accueilli est dirigé par un couple de retraités qui aiment passer leur été loin de la cohue des grandes villes nippones. Situé à 150 mètres de la plage, c’est un lieu parfait pour passer des vacances inoubliables. Avec un peu de chance, vous pourrez même nager avec des tortues sauvages (en fonction de la saison).

Étape 10 : Hiroshima
Nous quittons la plage et les cocotiers pour Hiroshima.

– Nous avons séjourné dans un premier temps au Peace Park. A deux pas du Musée de la commémoration, ce petit appartement à tout pour plaire. Propre, lumineux et calme, il est parfait pour un séjour d’une durée plus ou moins longue.

– Si vous venez au Japon, il vous faudra tester les hôtels capsules. Parmi ceux présents à Hiroshima, vous trouverez le Mallika. Un personnel incroyable, un petit déjeuner complet, des lits propres, tout ce qu’il faut pour que votre expérience soit une réussite. A la suite de deux petites plaintes, nous avons été surclassés pour nos deux dernières nuits. Un étage pour nous seuls, un grand lit, un moment très agréable.

Étape 11 : Okayama
Retour dans un love hôtel pour nos trois nuits à Okayama. Flambant neuf, l’Hôtel Ageha cinq boutique vous accueillera dans une ambiance presque feutrée où la discrétion est de rigueur.

Étape 12 : Himeji
Pour ce court séjour, nous avions réservé une chambre dans la chaîne d’hôtel APA. Cependant, le APA hôtel Himeji-Eki-Kita, fut une grande déception ! Une chambre minuscule, jaunie par les effluves de cigarettes, une propreté relative et un environnement bruyant. Nous déconseillons fortement.

Étape 13 : Retour à Tokyo
– Avant de rejoindre notre guesthouse pour les 4 prochains mois, nous passons nos premiers jours à l’Hiromas Hotel Kura. Un hôtel capsule dernier cri, situé en plein cœur du quartier touristique d’Asakusa. Un service irréprochable, d’un calme absolu, tout pour un séjour réussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close